jeudi 9 février 2017

GIANT SAND

Giant Sand, appelé à l'origine The Giant Sandworms, est un groupe de musique américain de Tucson (mais Los Angeles a longtemps été le repaire du groupe). Conduit par l'omniprésent chanteur-parolier-guitariste-pianiste Howe Gelb, les membres du groupe ont souvent changé au cours du temps et à chaque nouvel album. La batterie et la basse ont longtemps été assurées par John Convertino et Joey Burns, qui ont fini par former le groupe Calexico. Aux claviers a officié Chris Cacavas (de Green on Red), à la basse Paula Jean Brown (épouse de Gelb dans le même temps), et à la batterie Tom Larkins. Parmi les musiciens invités on relève les noms de Victoria WilliamsNeko CaseJuliana HatfieldPJ HarveyVic Chesnutt, Steve Wynn, Vicki Peterson, Rainer Ptacek, quasiment tous les membres de Poi Dog Pondering et des petites contributions de la fille de Gelb et Brown, Indiosa Patsy Jean.
Tout comme les changements fréquents de musicien, la tonalité musicale des albums varie également, d'une guitare électrique à peine grattée – à la manière d'un des modèles de Gelb, Neil Young – à des passages s'inspirant quasiment du metal, au sein parfois du même morceau. On retrouve aussi des envolées jazz inspirées par Thelonious Monk à Gelb au piano, jouées avec le phrasé saccadé caractéristique de son œuvre.

jeudi 19 janvier 2017

AVIATORS

HEADBOYS

The Headboys were a Scottish power pop band, formed in 1977 in EdinburghScotland, originally under the name of Badger.

Charlélie COUTURE

Charlélie Couture naît à Nancy le 26 février 1956. Son père Jean-Pierre Couture est un professeur des Beaux-arts reconverti en antiquaire et décorateur3. Sa mère Odette Michel enseigne le français aux États-Unis, à Jacksonville (Alabama), puis à Kenosha (Wisconsin), avant de rejoindre la boutique d'antiquités familiale. Outre son frère Tom Novembre - né Jean Thomas Couture - il a également une sœur, Sophie4. Sa grand-mère professeur de piano l'initie dès l'âge de 6 ans à cet instrument à raison de 30 minutes par jour, et lui fait découvrir la musique classique.
Depuis plus de vingt-cinq ans, CharlÉlie poursuit une démarche vers ce qu'il définit comme « l'Art Total », attitude globale consistant à trouver des interconnexions entre les formes d'expressions de l'Homme que sont l'Écriture, l'Image et la Musique. « J'ai commencé quand j'avais 15 ans. En France, j'ai fait 80 expos. À 12 ans, dans une exposition de peintres dadaïstes que je visitais avec mon père à Nancy, j'ai eu comme le sentiment ébloui que c'était ça qu'il fallait que je fasse. »
En 1978, pour sa thèse de fin d'études, il choisit le thème de « la polymorphie de l’esprit » qu'il explore encore aujourd’hui. À cette occasion, il présente des photos, des textes et des peintures et il auto-produit deux premiers disques, 12 chansons dans la sciure et Le Pêcheur, qui attirent l'attention des professionnels. Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts, CharlÉlie s'inscrit dans le courant multiste des artistes pluridisciplinaires dont il est une des références notoires.

En 1981, il est le premier artiste français signé par Chris Blackwell sur le label anglo-américain Island Records. Neuf mois plus tard, le succès est au rendez-vous avec l'album Poèmes rock enregistré à New York. La même année, il fonde à Nancy le groupe Local à Louer, associant photographes, peintres et poètes et publie à cette occasion le Manifeste de l'Art rock où il écrit : « l'Art doit faire la jonction entre le fonctionnalisme de la société industrielle et les aspirations de la culture pop ! »
Intéressé par les nouvelles possibilités d'expression et de communication qu'offre le réseau Internet, CharlÉlie fait partie des mille premiers adeptes qu'on a appelés les pionniers du Web. En 1996, il crée Les champs paraboliques, son site qu'il fait régulièrement évoluer, en utilisant ce nouvel espace de création numérique.
En 2003, il est invité à participer en tant qu'artiste plasticien à un concours pour l'aménagement de la DRAC d'Amiens (Somme). Son dossier franchit les étapes de sélection, jusqu'à ce qu'il fasse partie des trois finalistes soumis au jury. Les projets étaient anonymes. Mais une fois que le jury découvrit qu’il s’agissait de CharlÉlie, son statut de chanteur lui a été reproché et, à aucun moment, le jury n'a examiné son projet. « C'était la négation de tout ce que j'avais tenté depuis toujours ». Cet événement le pousse à partir s'installer à New York avec sa femme Annie et ses deux enfants Shaan et Yamée4. CharlÉlie peut développer là-bas avec liberté sa peinture et son art, qu'il considère dans son pays d'origine comme trop définis par l'influence de sa « notoriété musicienne ».
Depuis 2004, il est donc en exil volontaire, parti pour renaître et continuer de pratiquer l’art « comme une religion » dans cette ville « comme Babel », entraîné dans un mouvement perpétuel. Hyper productif, en phase avec le monde, il dessine, peint, photographie, récupère, transforme ce qui l’entoure.
Aujourd’hui dans la même logique il dit : « Je suis parti pour me reconstruire, me réinventer ».

(Vu 2 fois en concert à Nancy dans les années 70-80)

Je possède son tout tout premier album...


MICHAEL CHAPMAN

Michael Robert Chapman (born 24 January 1941, HunsletLeeds, Yorkshire, England[1]) is an English singer-songwriter and guitarist. Chapman originally began playing guitar with jazz bands, mainly in his home town of Leeds in The West Riding of Yorkshire. He became well known in the folk clubs of the late 1960s, as well as on the 'progressive' music scene, and has recorded over 40 albums to date.
In 2016 Chapman celebrates 50 years as a professional musician. He still plays professionally & regularly tours in the UK, Europe and USA.

FLAMIN' GROOVIES

The Flamin Groovies sont un groupe de rock américain fondé à San Francisco en 1965 par Ron Greco, Cyril Jordan et Roy Loney.
Leur premier album, Supersnazz (1969), avec Jordan (guitare, chant), Loney (guitare, chant), George Alexander (basse, harmonica, chant), Tim Lynch (guitare, harmonica, chant) et Danny Mihm (batterie) contient des reprises des années 1950 rock and roll et des chansons plus mélodiques qui préfigurent la power pop des années 1970 — un genre auquel les Flamin ' Groovies ont beaucoup contribué. Ils sortent leur second album en 1970 Flamingo et Teenage Head en 1971.
En 2013, Cyril Jordan, Chris Wilson et George Alexander se réunissent pour la première fois depuis 1981. Accompagné du batteur Victor Penalosa, le trio retourne en studio pour enregistrer des nouveaux morceaux et peaufiner d’anciens titres inachevés. Le groupe assure ensuite des concerts au Japon, en Australie, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France1.

mardi 10 janvier 2017

MAGAZINE

Magazine est un groupe post-punk formé en 1977 autour d'Howard Devoto (ex-membre des Buzzcocks), et de John McGeoch (guitariste qui officia par la suite avec Siouxsie and the Banshees et Public Image Limited).
Plusieurs membres de Magazine ont fait partie du groupe Visage de 1980 à 1984 : John McGeoch, Dave Formula et Barry Adamson.