samedi 4 décembre 1976

SANTANA











Le groupe est formé en 1966 à San Francisco en tant que Santana Blues Band1. Les premiers membres sont Carlos Santana (guitare), Tom Fraser (guitare rythmique), Mike Carabello (percussions), Rod Harper précédé de Marcus Malone alias « The Magnificent » (batteries et percussions), Gus Rodriguez (guitare basse) et Gregg Rolie (chants et claviers). Les années suivantes les membres du groupe changent fréquemment pour des raisons diverses. De 1971 à 1972 Santana se sépare brièvement du groupe.

JOURNEY

Journey est un groupe de soft rock et rock progressif américain fondé en 1973 à San Francisco autour de Neal Schon et Gregg Rolie (en), anciens musiciens de Santana. Le groupe est passé par plusieurs phases; le plus fort de son succès commercial a eu lieu entre 1978 et 1987, après quoi le groupe s'est temporairement séparé. Après une longue mise en suspens à la suite de Raised on Radio, le groupe s'est reformé dans les années 1990 avec une succession de chanteurs.
Durant la période de 1978 à 1987, Journey a sorti une série de tubes, dont « Don't Stop Believin' » en 1981, qui est devenu en 2009 la chanson la plus vendue de l'iTunes Store1,2,3Escape, l'album studio sur lequel figure le titre, est le huitième album du groupe et celui qui a eu le plus de succès. Il a atteint la première place du Billboard 200 et contient un autre de leurs singles les plus populaires, Open Arms. L'album suivant, Frontiers, eut presque autant de succès aux États-Unis, atteignant la seconde place avec plusieurs singles réussis; il élargit la notoriété du groupe au Royaume-Uni, où il atteint la 6e place des UK Albums Chart. Les résultats des ventes leur ont offert deux disques d'or, huit albums multi-platine et un disque de diamant (y compris sept albums consécutifs certifiés multi-platine entre 1978 et 1987). Dix-huit de leurs singles furent classés dans le Top 40 Mainstream aux États-Unis, desquels six ont atteint le Top 10 du Billboard Hot 100 et deux ont atteint la première place du classement du Billboard.
Leur musique initialement proche du jazz-rock et du rock progressif, s'oriente vers le soft rock au fil des albums, et avec l'arrivée de Steve Perry au chant en 1977, puis le départ de Gregg Rolie au profit de Jonathan Cain au clavier en 1981. Journey sera décrit par AllMusic comme s'étant bâti dès 1978 la réputation d'un des « groupes de pop/rock commercial les plus aimés (et parfois détestés) d'Amérique »4.
Selon la Recording Industry Association of America, Journey a vendu 47 millions d'albums aux États-Unis, ce qui en fait le 28e groupe le plus vendu. Les ventes dans le monde entier on atteint 80 millions d'albums5,6. En 2005, un sondage d'USA Today a nommé Journey cinquième meilleur groupe de rock américain dans l'histoire7,8. Leurs chansons sont devenues des incontournables de l'arena rock et sont encore jouées sur les radios rock du monde entier.




jeudi 2 décembre 1976

VAN DER GRAAF GENERATOR

Van der Graaf Generator est un groupe de rock britannique. Il est généralement rattaché au courant progressif, bien que cette appellation (comme toute autre) soit régulièrement contestée par Peter Hammill, fondateur et principal membre du groupe, chaque fois que le sujet est abordé à l'occasion d'entretiens de presse.
Le nom du groupe, suggéré par son premier batteur Chris Judge Smith (en), est celui d'un appareil électrique conçu pour produire de l'électricité statique : le générateur de Van de Graaff (Van der Graaf generator), les fautes d'orthographe (ajout d'un r et perte d'un f) étant accidentelles. On peut également constater le fait qu'il y ait plusieurs triangles de Penrose sur les A et sur les V, nombreux dans le nom du groupe.

lundi 25 octobre 1976

Isaac GUILLORY

Isaac Guillory (February 27, 1947 – December 31, 2000) was an American folk guitarist.[1] He wrote over 70 songs during a career that spanned 30 years.
Guillory was born at the Guantanamo Bay Naval Base, Cuba, the son of Victoria (Ojalvo) and Easton Joseph Guillory, an American sailor.[1] His maternal grandparents were immigrants from Turkey, who met and married by arrangement only 10 days before they sailed for Cuba. His family was Jewish.[2][3]



He attended the Conservatory of Music, Havana, where he studied classical piano at the age of six. Guillory's mother, a professional musician, taught him to play guitar. When he was 11, Guillory moved to Tallahassee, Florida. At age 14, he moved again to Gainesville, then finally settled in Palatka, Florida.
By age 14, after enrolling in University of Florida's swimming program, he became an assistant swimming instructor. He was a student at St. Johns River State College, at the time named St. Johns River Junior College, in Palatka. There, he studied the cello and saxophone.
He married twice, first to the English model Tina Thompson (divorced 1990), mother of Jace and British actress and model Sienna Guillory, then in 1993, to Victoria McMillan, mother of Jacob and Ellie.
Guillory died on New Year's Eve 2000. His death was attributed to complications from cancer that had gone undetected for some time.

(Vu à Tomblaine salle Rencontres)

mardi 27 avril 1976

PROCOL HARUM

Procol Harum est un groupe britannique aux accents baroques, formé en 1967, figurant parmi les précurseurs majeurs du rock progressif. Son premier succès, A Whiter Shade of Pale, classé no 1 au Royaume-Uni et no 5 aux États-Unis, fut un tube planétaire et figure encore aujourd’hui dans les sondages parmi les meilleurs morceaux de musique pop jamais écrits.

vendredi 26 mars 1976

WINGS

Wings (nommé Paul McCartney and Wings sur certains albums) est un groupe rock britannique fondé en 1971, un an après la séparation des Beatles. Sa formation connaît de multiples variations jusqu'à sa dissolution en 1981, autour d'un noyau dur formé par Paul et Linda McCartney, ainsi que Denny Laine, ancien des Moody Blues. Au cours de ses dix ans d'existence se succèdent également en son sein Denny SeiwellHenry McCulloughJimmy McCullochGeoff BrittonJoe EnglishLaurence Juber et Steve Holley.
Durant son existence, le groupe publie une trentaine de singles dont plusieurs no 1, notamment Mull of Kintyre et sept albums studios, de Wild Life en 1971 à Back to the Egg, en 1979. Les disques sont principalement l’œuvre de Paul McCartney, bien que Denny Laine soit également à l'origine de quelques compositions : Wings a donc parfois été considéré par la critique comme un groupe au service de l'ex-Beatle. Après des débuts sèchement accueillis par la critique, le groupe connaît son plus grand succès avec Band on the Run en 1973.
Fondé par McCartney avec pour principal objectif de reprendre les tournées, le groupe en effectue plusieurs, en débutant par une série de concerts dans les universités britanniques, pour atteindre son apogée avec le Wings Over the World tour qui connaît un grand succès en 1975, et qui donne lieu à un album live. La tournée japonaise que le groupe entreprend en 1980 est cependant annulée à la suite de l'arrestation de McCartney pour possession de marijuana. Si le groupe attend un an pour annoncer officiellement sa séparation, il ne reprend plus ses activités pour autant.






samedi 28 février 1976

Hubert-Félix THIEFAINE

Né au sein d'une famille de six enfants (il a écrit une chanson pour ses parents, intitulée When Maurice meets Alice, dans l'album Scandale mélancolique), il passe sa scolarité dans plusieurs établissements publics et privés de Besançon, et au pensionnat jésuite Notre-Dame de Mont Roland de Dole (Jura), où il a comme condisciples les futurs chanteurs Laroche Valmont et Cookie Dingler. Après des études de droit et de psychologie, il va à Paris tenter sa chance dans les cabarets rive gauche en 1971, notamment au Club des Poètes de Jean-Pierre Rosnay, au Pétrin et à la Maison pour tous de la rue Mouffetard. Il a déclaré savoir depuis l'âge de 10 ans qu'il voulait être chanteur1.


En 1978, il sort son premier album, Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir, composé de morceaux écrits dix ans auparavant, avec la collaboration du groupe Machin dirigé par Tony Carbonare. À partir de 1980, Thiéfaine s'oriente vers un style plus rock : citons l'album Soleil cherche futur, qui a connu un certain succès avec la chanson Lorelei sebasto cha en 1982 et Alambic/Sortie Sud, cosigné avec Claude Mairet. En 1988, il rompt avec Claude Mairet et sa maison de disques Sterne, et enregistre deux albums aux États-Unis (Chroniques bluesymentales en 1990 et Fragments d'hébétude en 1993). Depuis les albums-miroirs La Tentation du bonheur (1996) et Le Bonheur de la tentation (1998), sa musique, volontiers mélancolique, s'ouvre aux nappes de synthétiseurs. En 1998, il remplit la salle de Bercy sans aucun appui des médias. Le concert fait l'objet d'un album et d'un DVD.
En 2000, Thiéfaine signe le texte de deux chansons de l'album de Paul PersonnePatchwork électrique : Exit of Eden et La Beauté du blues.