mardi 10 janvier 2017

Hugh HOPPER

Hugh Hopper (né le  à Canterbury et mort le  à l'âge de 64 ans) est un bassiste et compositeur britannique de l'école de Canterbury, aux frontières communes du rock progressif, du jazz et du jazz-rock européens.

Les débuts


À l'âge de 18 ans, Hugh Hopper tient la basse dans le groupe de Daevid Allen, groupe qui est presque le noyau du futur groupe Soft Machine puisque Robert Wyatt et Mike Ratledge y jouent également. Un peu plus tard, Daevid Allen lui fait découvrir la musique de Terry Riley et cette influence restera durable dans la musique de Hopper, notamment dans son utilisation des boucles (cf son album solo 1984). Avec son frère Brian, les cousins Sinclair (Richard et David) et Robert Wyatt, Hugh participe ensuite au groupe The Wilde Flowers.

L'époque Soft Machine

Lors de la fondation de Soft Machine, où la basse est tenue par Kevin Ayers, le discret Hugh Hopper devient road manager du groupe ce qui ne l'empêchera pas de signer plusieurs compositions du premier album (paru en 1968) et de tenir la basse sur le morceau final Box 25/4 Lid. Soft Machine se sépare brièvement après cet album et la fameuse tournée U.S. avec Jimi Hendrix.
Lors de la reformation, Kevin Ayers est injoignable et Hugh Hopper prend finalement sa place. Le son du second album de Soft Machine Volume Two doit beaucoup à Hugh Hopper dont la fuzz bass parle d'égal à égal avec l'orgue de Mike Ratledge. L'influence de Hugh Hopper est importante dans la musique du groupe (surtout sur le Fourth en 1970), mais déclinera par la suite : sur le double Six sorti en 1972, il ne signe plus que 1983, prélude à son inquiétant 1984 personnel.
Dans ce groupe qui ne cesse d'évoluer et où les influences des nouveaux arrivants se heurtent parfois aux goûts des fondateurs, il estime n'avoir plus toute sa place. Robert Wyatt quitte Soft Machine en 1971Elton Dean en 1972, Hopper en 1973.